L' Auberge
de Édouard-Émile Violet, Donatien
(1922 / France / 0h40)



Synopsis
Ulrich et son ami Gaspard rencontrent dans une auberge de montagne la famille Hauser dont la fille Louise aime et est aimée d’Ulrich. Mais le père Hauser destine sa fille à un meilleur parti. Alors Louise jure sur la Vierge de n’être qu’à Ulrich. Le soir de Noël, le père annonce les fiançailles de sa fille avec Bernard. Louise s’enfuit pour se donner à son amoureux. Elle arrivera à la cabane d’Ulrich au moment où celui-ci, désespéré de son abandon et de la mort tragique de Gaspard, qui s’est écrasé dans la montagne, est devenu fou...

Texte de présentation
L’Auberge, adaptation de Maupassant, véritable conte fantastique, voit se confronter un guide isolé dans la montagne, avec le souvenir de son ami gelé et mort dans une crevasse. Le récit tourne au fantastique et à l’épouvante et, lorsque l’on retrouve le guide, il a sombré dans la folie. Le film, assez court, est une réussite. Fidèle à Maupassant, ce drame, qui frôle le fantastique, est filmé d’un point de vue réaliste. Il est tourné durant l’hiver 1921-1922 en équipe réduite et dans des conditions difficiles que révèlent les images (grand froid, tempêtes de neige), au cœur des montagnes. Revue 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 2001-2007


Projections de ce film organisées par le Festival d'Anères :

  le mercredi 11 mai 2016 à 18h00 (Salle des Fêtes - Anères)
Musique interprétée par : Roch Havet (Piano), Aidje Tafial (Batterie), Guillaume Farley (Voix, guitares)