L' Eveil de la glèbe
(Markens grøde)
de Gunnar Sommerfeldt
(1921 / Norvège / 1h36)
avec Amund Rydland, Karen Poulsen


Synopsis
Le pionnier Isak construit sa hutte dans les landes vierges de Norvège, assez loin d’un village dans la vallée. Il accueille bientôt une gouvernante chez lui, Inger. Paysans, Isak et Inger mènent une vie rude dans une lande aride du nord de la Norvège. Quand leur troisième enfant naît avec un bec-de-lièvre, Inger décide de lui épargner une vie sous les quolibets et préfère le tuer dans le plus grand secret. Mais elle est trahie et doit passer plusieurs années en prison. Pendant sa détention, on découvre du cuivre dans la région, qui se peuple rapidement...


Texte de présentation
Réalisé en Norvège par le cinéaste danois Gunnar Sommerfeldt, ce film tiré du roman L’éveil de la glèbe, qui valut le Prix Nobel à son auteur, Knut Hamsun, rencontra un succès critique et populaire. On a longtemps cru disparu ce long métrage muet, l’un des premiers à sortir en Norvège. Jusqu’à ce qu’une copie incomplète réapparaisse à New York, puis qu’une seconde surgisse au Musée néerlandais du cinéma. Pour le 150e anniversaire de la naissance de Knut Hamsun, l’Institut norvégien du cinéma a restauré le film à partir de ces deux sources, en recréant les teintes d’origine.



Projections de ce film organisées par le Festival d'Anères :

  le samedi 14 mai 2016 à 21h30 (Salle des Fêtes - Anères)
Musique interprétée par : Ignacio Plaza (Piano), Sylvain Rabourdin (violon), Matteo Pastorino (clarinettes)