Metropolis
(Metropolis)
de Fritz Lang
(1926 / Allemagne / 2h30)
avec Brigitte Helm, Gustav Fröhlich, Alfred Abel


Synopsis
A l'étage des hommes libres de Métropolis, Fredersen règne sur l'immense cité verticale. Dans les bas-fonds, le choeur souffrant et muet de la race inférieure, des automates humains à l'échine courbée, travaillent pour ceux du dessus. Freder, le fils de Fredersen, se rebelle et rejoint les travailleurs. Il tombe amoureux de Maria, prêtresse des profondeurs et grande consolatrice des opprimés. S'opposant à cette idylle, le père consulte Rotwang, un savant fou, qui construit alors un robot pervers et maléfique : le double parfait de Maria...


Texte de présentation
Métropolis est le récit d'une descente aux enfers hors du temps. Dans sa bruyante orchestration visuelle, dans sa description des habitants de la ville souterraine, la stylisation expressionniste atteint des sommets vertigineux. Le corps humain est transformé en élément mécanique mais la foule des ouvriers, même totalement « architecturée », demeure vivante, éveillée par la pureté statuaire de Brigitte Helm. Faisant à dix-huit ans ses premiers pas dans le cinéma, elle illumine les profondeurs, peut-être encore plus séduisante dans le rôle de la fausse Maria, impudique et démoniaque. Métropolis, par delà les générations, conserve tout son pouvoir de fascination, c'est une oeuvre visionnaire éternellement moderne qui vient d'être inscrite au registre « Mémoire du Monde » de l'Unesco (une première pour un film !), suite à une nouvelle restauration du film par la Murnau Stiftung.

Fiche IMDb de Metropolis



Projections de ce film organisées par le Festival d'Anères :

  le samedi 18 mai 2002 à 21h30 (Salle des Fêtes - Anères)
Copie 35mm provenant de Murnau Stiftung
Musique interprétée par : Bertrand Belin (Guitare, violon, samples), Pierre Le Bourgeois (Violoncelle, basse, samples)