La Chair et le Diable
(The Flesh and the Devil)
de Clarence Brown
(1927 / Etats-Unis / 1h49)
avec Greta Garbo, John Gilbert


Synopsis
Leo et Ulrich, deux amis d'enfance devenus officiers, sont subjugués par la beauté de Félicitas, mariée au comte von Rhaden. Leo succombe le premier à son charme. Lors d'un duel, il tue le comte. Pour éviter tout scandale, il s'expatrie, laissant Félicitas sous la protection d'Ulrich qui ne tardera pas à l'épouser...


Texte de présentation
« Après quelques films mineurs, Garbo s’est vu offrir le rôle de Felicita qu’elle a d’abord refusé, arguant face à Mayer, indigné, qu’elle en avait assez d’incarner des vamps. « Je trouvais ces rôles d’aguicheuses sans intérêt », se défendait-elle. Elle a fini par céder, et bien lui en a pris! C’est grâce à ce film qu’elle a rencontré deux hommes qui allaient transformer sa vie : Clarence Brown, qui est devenu son réalisateur américain fétiche, avec qui elle a tourné sept films, et John Gilbert dont elle s’est éprise et qu’elle a failli épouser. Gilbert lui a transmis l’art de l’acteur américain et Brown a su faire émaner d’elle une intensité érotique latente. Selon lui, elle n’avait guère besoin d’être dirigée. L’amour qui l’unissait à Gilbert était si manifeste que l’équipe se retirait parfois discrètement pour les laisser seuls, ce qui a valu à La Chair et le Diable d’être qualifié du film le plus érotique de l’ère du muet. Clarence a dû tourner deux fins pour ce film. Un happy end tourné à contrecoeur et une fin tragique qu’il tenait à tout prix à conserver. »
Kevin Brownlow

Fiche IMDb de La Chair et le Diable



Projections de ce film organisées par le Festival d'Anères :

  le dimanche 27 mai 2012 à 19h00 (Salle des Fêtes - Anères)
Copie 35mm provenant de Photoplay Productions Ltd.
Musique interprétée par : Ignacio Plaza (Piano), Florian Maviel (Violon), François Michaud (Violon, alto), Clément Petit (Violoncelle), Simon Drappier (Contrebasse)