Le Vent
(The wind)
de Victor Sjöström
(1928 / Etats-Unis / 1h30)
avec Lilian Gish, Lars Hanson, Montagu Love


Synopsis
Une jeune ingénue part s'installer chez des cousins dans le far-west. Comme sa cousine lui rend très vite la vie impossible, elle accepte d'épouser un cow-boy brutal avec qui elle s'installe dans une masure en plein désert où l'on n'entend que le bruit du vent. Le second carton du film nous dit : «Ceci est l'histoire d?une femme qui entra dans le domaine des vents».


Texte de présentation
L'omniprésence du vent est stupéfiante, frénétique. Avec la folie et les délires qu'il apporte, il est le véritable acteur du drame. Ce vent obsédant crée le drame et accompagne l'isolement des deux personnages principaux, fermés l'un à l'autre. Le spectateur sent le sable sur sa peau, le sent qui crisse entre ses dents, qui imprègne ses vêtements. Le film est muet et cependant le vent ne cesse de siffler, hurler, battre les vitres, les fenêtres,... Victor Sjöström retrouve le thème privilégié de son oeuvre suédoise : le combat de l'individu soutenu par son amour ou sa foi contre un monde hostile, où l'oppression des éléments naturels n'a d'égale que l'oppression morale d?une société pétrie de puritanisme. Un combat sans merci contre la violence aveugle de la nature et des hommes.

Fiche IMDb de Le Vent



Projections de ce film organisées par le Festival d'Anères :

  le dimanche 30 mai 2004 à 21h30 (Salle des Fêtes - Anères)
Musique interprétée par : Mauro Coceano (Piano), Bertrand Belin (Guitare, violon, samples), Sophie Amiard (Piano), Juan Saubidet (Contrebasse), Anne-Claude Gérard (Chant)