Les Moineaux
(Sparrows)
de William Beaudine
(1926 / USA / 1h24)
avec Mary Pickford


Synopsis
L’histoire se passe dans un marais perdu du Sud des Etats-Unis, présenté comme un Enfer sur Terre. Au milieu de marécages impossibles à traverser, un couple de fermiers odieux tout droit sorti d’un conte horrifique des frères Grimm exploite des orphelins qui lui ont été confiés, mais qu’il fait travailler durement toute la journée, les faisant dormir dans une grange sans le moindre confort, et sans soin. Le portrait semble horrible… C’est pire encore : le film ne fait l’impasse sur aucun sévices, et aucun drame. On assiste même à la mort d’un bébé, dans une scène un peu trop mystique, mais bouleversante…


Texte de présentation
Voilà l’un des grands chef d’œuvre du muet, un film terrifiant et d’une grande cruauté, que Charles Laughton avait sans aucun doute en tête lorsqu’il a réalisé La Nuit du Chasseur. La comparaison est facile, mais il est difficile de ne pas la faire, tant on sent l’influence que Sparrows a eu sur le classique de Laughton. Mary Pickford, qui joue une adolescente alors qu’elle a déjà 33 ans, trouve là sans doute le rôle le plus fort de toute sa carrière, dans ce qui est peut-être son meilleur film.

Fiche IMDb de Les Moineaux



Projections de ce film organisées par le Festival d'Anères :

  le jeudi 12 mai 2016 à 21h00 (Salle des Fêtes - Anères)
Musique interprétée par : Florent Lalet (Saxophones), Aladin Chaboche (Guitare, accordéon, euphonium), Guillaume Viala (Vibraphone, marimba, percussions)